COMPARAISON DES ASPECTS VERBAUX EN FRANÇAIS ET IGBO

100

COMPARAISON DES ASPECTS VERBAUX EN FRANÇAIS ET IGBO

ABSTRACT

We have embarked on a contrastive study of the verbal aspects of French and Igbo languages. Igbo is the spoken language of Igbo people, it is also one of the three major Nigerian languages and is predominantly spoken in the five Eastern States: Abia, Anambra, Ebonyi, Enugu and Imo. It is equally spoken in some parts of: Delta, Edo and Rivers States of Nigeria. However, we limit our study to the central igbo considering the numerous igbo dialects. We approach this study in the most scientific way possible. Different categories of verbal aspects are examined in the course of this study. This study considers also the tenses in these two languages considering the fact that they help in determining the verbal aspect. This is done through the use of contrastive and comparative approaches. The two languages obtain their verbal aspects through the means of verbs. It is discovered that French and Igbo verbal aspects differ in some ways.
Despite the fact that the progressive verbal aspect is realized in Igbo through na, French does not respect this rule in the actualisation of the same form of verbal aspect

INTRODUCTION GÉNÉRALE

La catégorie de l’aspect verbal oppose des contenus sémantiques très divers selon les langues : momentané-duratif, accompli-inaccompli, unique-répétitif, inchoatif-terminatif. Comme toutes matières de sémantique grammaticale, l’aspect verbal pose des problèmes d’analyse et de description redoutable. La bibliographie générale sur le sujet est immense et les approches des linguistes sont très contradictoires. L’intention de cette recherche est de noter et d’exposer les différentes catégories de l’aspect verbal en français et igbo et aussi le lien qui existe entre l’aspect verbal et le temps verbal. La langue igbo étant la langue du peuple igbo est l’une des trois langues majeures du Nigéria. D’après le cite ethnologique, plus de 30 millions de personnes parlent igbo dans le monde. La langue igbo est parlée principalement dans les cinq Etats du Sud Est du Nigéria
 

  • savoir : Abia, Anambra, Ebonyi, Enugu et Imo et dans certaines régions des Etats de Delta, Edo, Rivers et de Akwa Ibom. Elle est parlée dans les plupart de pays de l’Afrique, aux États-Unis, en

 
Grande Bretagne et le reste du monde par une minorité d’immigrants. Le CIA world Fact Book (2006) affirme qu’il y a plus de 24 890 983 locuteurs au Nigeria et plus de 25.000 à la diaspora. Au sens général, les Igbo qui ont appris à lire et à écrire en igbo sont ceux qui étudient dans les États igbo, mais rares sont ceux qui peuvent écrire et lire en français. Cette limitation chez les Igbo explique le manque d’intérêt par rapport à la langue igbo car ceux qui apprennent la langue au niveau secondaire la laisse après leurs études secondaires pour poursuivre les études dans d’autres langues et domaines. Il y en a peu (de gens) qui s’intésressent à cette langue au niveau poste secondaire et même à ce niveau, la plupart de temps, ils ne dépassent pas le niveau d’Institut Supérieure d’Éducation ; donc, cette étude se veut une contribution scientifique à la langue. C’est

  • partir de notre intérêt à la langue igbo que nous avons choisi de rapprocher la langue igbo à la

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here